Afficher cette page en : Français Néerlandais
  RECHERCHER

Agence fédérale pour la sécurité de la chaîne alimentaire
Recherche de A à Z
Professionnels > Publications > Communiqués de presse & Communications >Grippe aviaire H5 : levée de la zone de...
Communiqué de presse (01/03/2021) Nous suivre sur Twitter Nous suivre sur Facebook LinkedIn


Grippe aviaire H5 : levée de la zone de surveillance autour de l’exploitation avicole à Deerlijk

  Le 29 janvier 2021, une variante hautement pathogène du virus de la grippe aviaire H5 avait été détectée dans un élevage de dindes sur la commune de Deerlijk, dans la province de Flandre occidentale. Afin d’empêcher la propagation du virus, une zone de protection et une zone de surveillance avaient été mises en place autour de l'élevage de volailles.

L'AFSCA a effectué un dernier contrôle la semaine dernière et aucune nouvelle infection n'a été détectée. La zone de surveillance a donc été levée dans la nuit du 28 février au 1er mars. Il reste important pour les entreprises professionnelles de suivre attentivement les mesures de biosécurité !


Depuis le 15 novembre 2020, les éleveurs de volailles sont obligés de garder leurs animaux à l'intérieur ou à l’extérieur sous un filet, même s'ils n'élèvent que quelques individus. Aucun assouplissement ne sera envisagé tant que la menace de contamination par les oiseaux sauvages reste élevée. Cette situation pourrait perdurer jusqu'au printemps.

Quelques conseils pour rendre plus confortable le confinement des volailles – qui reste d’application sur tout le territoire.


L'AFSCA propose quelques astuces pour aider à respecter cette obligation tout en offrant de bonnes conditions de vie aux animaux.

1. Poules, poulets et autres volailles ne doivent pas spécifiquement être enfermés à l’intérieur. Utilisez un filet pour protéger le parcours extérieur et ainsi éviter tout contact avec les oiseaux sauvages.
2. Placez de préférence les mangeoires à l’intérieur pour ne pas attirer les oiseaux sauvages. L’abreuvoir peut rester à l’extérieur, mais doit être protégé.
3. Si vous le pouvez, agrandissez l’espace qui leur est habituellement réservé, par exemple en jouant avec les hauteurs et en créant un toit sur le poulailler que vous fermerez avec un grillage.
4. Réduire la liberté des poulets peut entrainer un phénomène de picage. Pour éviter ce phénomène, proposez-leur des distractions en leur donnant plus de paille, en suspendant des légumes, en piquant des épis de maïs au sol, …

L’AFSCA suit de près l’évolution de la situation en Belgique, et entretient des contacts étroits et réguliers avec les autres Etats membres et les autorités européennes. La grippe aviaire est une maladie virale très contagieuse à laquelle toutes les espèces d'oiseaux sont probablement sensibles. Le virus qui circule actuellement n'est pas transmissible à l'homme. Il n'y a aucun risque pour les consommateurs. La viande de volaille et les œufs peuvent être consommés en toute sécurité.

Plus d’informations sur le virus de la grippe aviaire :

http://www.afsca.be/professionnels/productionanimale/santeanimale/grippeaviaire/

  Personne de contact pour la presse:
Stéphanie Maquoi
stephanie.maquoi@afsca.be
Tél. : 0478 69 57 84
Notre mission est de veiller à ce que tous les acteurs de la chaîne fournissent aux consommateurs et les uns aux autres une assurance optimale que les aliments, les animaux, les plantes et les produits qu’ils consomment, utilisent ou détiennent sont fiables, sûrs et protégés, maintenant et à l’avenir.

Version imprimable   |   Dernière mis01.03.2021 #EndDate -->    |   Haut de la page
Conditions d'utilisation & disclaimer   |   Notre politique de cookies   |   Déclaration sur l'accessibilité   |   Copyright © 2002- FAVV-AFSCA - Tous droits réservés   |   Extranet