www.afsca.be       AFSCA - RAPPORT D'ACTIVITÉS 2016
Agence fédérale pour la sécurité de la chaîne alimentaire
RECHERCHER
A à Z
FR NL



  Allergènes Version imprimable   |   Dernière mise à jour le 27.06.2017

La législation en matière d'étiquetage impose que l'utilisation de 14 allergènes (céréales contenant du gluten, crustacés, œufs, poisson, cacahuètes, soja, lait, certaines noix, céleri, moutarde, graines de sésame, lupin, mollusques et produits dérivés, et des sulfites au-delà de 10 mg/l ou kg) dans les ingrédients soit clairement mentionnée sur l'étiquette.

Outre les inspections pour vérifier l'étiquetage des denrées alimentaires, l'AFSCA réalise des analyses pour détecter les allergènes non-mentionnés sur l'emballage.


Nombre de missions Nombre d'opérateurs
123 119


  Nombre d'échantillonnages Echantillonnages conformes Nombre de
mesures
Allergènes d'arachides 16 100,0% -
Allergènes de crustacés 10 100,0% -
Allergènes de lait 15 100,0% -
Allergènes de noix 92 97,8% 1
Allergènes de poissons 10 100,0% -
Allergènes d'oeufs 15 100,0% -
Gluten 15 100,0% -
Total 173 98,8% 1


Mesures suite aux non-conformités
  Nombre de
mesures
PV 1
Total 1


Non-conformités
  Nombre d'échantillonnages Paramètres
non conformes
Biscuits 1 Allergènes d'amandes
Chocolat 1 Allergènes de noix de Macadamia



Informations sur les allergènes dans les denrées alimentaires non préemballées

Le règlement (UE) n° 1169/2011 du Parlement européen et du Conseil du 25 octobre 2011 concernant l'information des consommateurs sur les denrées alimentaires stipule que, depuis le 13/12/2014, il est obligatoire de donner les informations sur les allergènes contenus dans les denrées alimentaires non préemballées.

L'arrêté royal du 17 juillet 2014 fixant les dispositions en matière de déclaration de certaines substances ou certains produits provoquant des allergies ou intolérances pour les denrées alimentaires non préemballées décrit comment il faut transmettre ces informations. Cela concerne toutes les denrées alimentaires non préemballées qui sont proposées au consommateur final, par exemple dans les supermarchés, les boucheries, les boulangeries, les épiceries, chez les traiteurs, dans les restaurants, les cuisines de collectivité, les crèches...

Il existe 2 possibilités pour la transmission des informations sur les allergènes: sous forme écrite ou par voie orale.
  • Si les informations sont transmises sous forme écrite, elles doivent être affichées de manière apparente à l'endroit où les denrées non préemballées sont offertes à la vente, de manière à être facilement visibles et clairement lisibles avant que l'achat n'ait lieu.
  • Si ces informations sont transmises par voie orale, elles doivent être communiquées sans délai, à la demande du consommateur, à l'endroit où la denrée alimentaire est offerte à la vente, et avant la conclusion de l'achat. En outre, une procédure doit être élaborée et implémentée au sein de l'établissement dans le cadre de son système d'autocontrôle afin de garantir que la déclaration est fournie de manière correcte. Cette procédure écrite doit être présente au sein de l'établissement où la denrée est offerte à la vente et être facilement accessible pour le personnel concerné et pour l'AFSCA. Le personnel doit également être formé sur les risques liés aux allergènes.

Vous trouverez de plus amples informations à ce sujet dans :
 
   
Notre mission est de veiller à la sécurité de la chaîne alimentaire et à la qualité de nos aliments, afin de protéger la santé des hommes, des animaux et des plantes.

NOS SITES : - AFSCA Professionnels
- AFSCA Consommateurs
- Le smiley
- Comité scientifique
- Foodweb
- Enquêtes AFSCA
CONTACTS :
- Les porte-parole
- Les unités locales de contrôle (ULC)
- Les laboratoires internes et externes
- Le point de contact consommateurs
- Le service de médiation