Afficher cette page en : Français Néerlandais
 
  RECHERCHER
 

Recherche de A à Z

Point de contact
0800 13 550

Accueil Consommateurs > Que fait l'AFSCA pour les consommateurs ? > L'AFSCA à votre service... de la fourche à la fourchette !

CONSOMMATEURS
Point de contact Rappels de produits Avertissements (allergènes) Communiqués de presse Nos aliments Vie pratique Que fait l'AFSCA pour les consommateurs ? Incidents de sécurité alimentaire Publications Vidéos A propos de l'AFSCA Utiles   - Offres d'emploi
  - Liens utiles
COMITES
Comité consultatif Comité d'audit Comité scientifique
PROFESSIONNELS
L'AFSCA à votre service... de la fourche à la fourchette ! Version imprimable   |   Dernière mise à jour le 23.01.2017


Le contrôle de la sécurité alimentaire en Belgique est assuré par l’AFSCA, qui réalise ses contrôles avec la plus grande indépendance.
La mission de l’Agence alimentaire est de veiller à la sécurité de la chaîne alimentaire, à la qualité de nos aliments afin de protéger la santé des hommes, des animaux et des plantes.
Qu’est ce que cela signifie pour vous en tant que consommateur?



La chaîne alimentaire, c’est quoi ?

La chaîne alimentaire est un enchaînement de divers maillons qui commence par la production de produits « primaires » (animaux, fruits, légumes, viandes, poisson,…) par l’agriculture. Ces produits sont transformés en aliments et aliments pour animaux (dans les exploitations du secteur de la transformation). Ces produits se retrouvent alors dans la distribution (grandes surfaces, magasins, boulangeries, boucheries, restaurants) pour finalement aboutir dans notre assiette. Pour toutes ces étapes de production et de transport, il existe une législation et l’AFSCA veille à ce qu’elle soit respectée, que tout se déroule de manière sûre afin que nous profitions tous, dans nos assiettes, d’une alimentation sûre.


Enregistrement ou autorisation

Tous les restaurants doivent être connus de l’AFSCA et vous pouvez vérifier vous-même si c'est le cas. Il en va de même pour les boulangers, les bouchers, les légumiers,… Eux aussi doivent disposer d’une autorisation AFSCA. Cette autorisation doit être affichée à un endroit bien visible (par exemple à la fenêtre ou sur la porte). Regardez bien autour de vous, vous devriez voir une affiche bleue. Vous ne voyez pas cette affiche ? Renseignez-vous. Un magasin ou café où l’on ne vend que des denrées alimentaires préemballées qui se conservent à température ambiante ne doit pas disposer d’une autorisation mais d’un enregistrement. Vous ne verrez donc pas d’autorisation chez votre marchand de journaux s'il ne vend que des bonbons et des boissons. Mais s’il vend également des glaces, il doit disposer d’une autorisation.
Cette autorisation ou cet enregistrement signifie que l’établissement en question est régulièrement contrôlé (un restaurant, par exemple, est contrôlé tous les trois ans).
Vous avez internet ? Vous pouvez alors vérifier chez vous si le magasin où vous souhaitez faire vos courses ou le restaurant où vous souhaitez aller manger est connu de l’AFSCA. Pour ce faire, consultez Foodweb.

Enregistrement
Enregistrement
  Autorisation
Autorisation



Que contrôle-t-on précisément ?

Vous pouvez également vérifier ce qui est contrôlé chez votre boucher, votre boulanger, dans votre supermarché, votre restaurant,… Pour toutes les inspections, il existe des check-lists visant à l’uniformité des contrôles sur l’ensemble du territoire belge. Toutes ces check-lists sont disponibles sur www.afsca.be > Professionnels > Checklists « Inspections ». Les principales check-lists qui vous intéressent, en tant que consommateur, sont les check-lists « hygiène » dans le secteur de la distribution.
Vous voulez savoir comment se déroulent concrètement’un contrôle dans un restaurant? Cliquez ici.
Outre les inspections d’hygiène, on effectue également des inspections concernant:

  • La traçabilité. L’AFSCA doit à tout moment pouvoir retrouver l’origine et la destination d’un produit alimentaire, c’est ce qu’on appelle la traçabilité. Dans la pratique, cela revient pour le magasin de proximité à pouvoir indiquer noir sur blanc la provenance de ses produits.
  • La notification obligatoire. On peut travailler de la manière la plus correcte possible, un accident peut arriver. Dans ce cas, le magasin ou restaurant doit le notifier à l’AFSCA. Lorsqu’un problème survient, par exemple une odeur suspecte dans une canette de boisson ou un morceau de verre dans une livraison de sauce, le commerçant doit immédiatement retirer ces produits des rayons et informer l’AFSCA le plus rapidement possible de ces problèmes.
  • L’autocontrôle. Toute entreprise travaillant avec des aliments doit disposer d’un système d’autocontrôle. L’autocontrôle signifie que le commerçant ou restaurateur exerce lui-même les contrôles nécessaires sur son activité, de sorte qu’il puisse garantir un produit sûr au consommateur. L’AFSCA veille à ce que chaque entreprise dispose d’un tel autocontrôle.



Le point de contact

On peut partir du principe que les producteurs dans la chaîne alimentaire font (la plupart du temps) tout pour commercialiser des produits sûrs. Notre rapport d’activités le prouve chaque année.
Si toutefois vous constatez un manquement, si vous soupçonnez que les règles d’hygiène ne sont pas respectées ou si vous avez tout simplement une question sur la sécurité alimentaire, contactez notre point de contact !


Nos sites web


Nos sites web s’adressent aussi bien aux entreprises actives dans la chaîne alimentaire qu’aux consommateurs.
Vous pouvez y retrouver quantité d’informations utiles. Il y a entre autres une rubrique "Publications » dont certaines peuvent être commandées électroniquement.


Source : Bulletin AFSCA n°48, pages 1 et 2.



Notre mission est de veiller à la sécurité de la chaîne alimentaire et à la qualité de nos aliments, afin de protéger la santé des hommes, des animaux et des plantes.

Conditions d'utilisation & disclaimer   |   Copyright © 2002- FAVV-AFSCA. Tous droits réservés.   |   Extranet