Afficher cette page en : Français Néerlandais
 
  RECHERCHER
 

Recherche de A à Z

Point de contact
0800 13 550

Accueil Consommateurs > Nos aliments > Minéraux > Toute la vérité sur le sel

CONSOMMATEURS
Point de contact Rappels de produits Avertissements (allergènes) Avertissements de fraude Communiqués de presse Nos aliments Vie pratique Que fait l'AFSCA pour les consommateurs ? Incidents de sécurité alimentaire Publications Vidéos A propos de l'AFSCA Utiles   - Offres d'emploi
  - Liens utiles
COMITES
Comité consultatif Comité d'audit Comité scientifique
PROFESSIONNELS
Toute la vérité sur le sel Version imprimable   |   Dernière mise à jour le 09.08.2013


Le Conseil Supérieur de la Santé et le Comité Scientifique de l’Agence Fédérale pour la Sécurité de la Chaîne Alimentaire (AFSCA) ont émis un avis conjoint concernant la réduction du sel.


Sel versus sodium

Le sel (NaCl, « sel de cuisine ») est la principale source de sodium dans les denrées alimentaires. Par réduction de sel, on vise en fait une réduction du sodium (Na+). En Belgique, une campagne a été élaborée dans le cadre du Plan National Nutrition Santé (PNNS) consistant notamment en une meilleure conscientisation du consommateur et une convention avec l’industrie et les distributeurs de denrées alimentaires afin de réduire la teneur en sel des aliments.


Consommation de sel de la population belge

Les adultes belges consomment en moyenne environ 10,5 g de sel par jour. Le Conseil Supérieur de la Santé recommande de ramener cette consommation à moins de 5 g par jour. Les denrées alimentaires préparées en dehors du domicile (par ordre d’importance: pain, charcuterie, sauce, soupe, fromage, etc.) et les plats prêts à l’emploi apportent la contribution la plus importante à l’apport en sel (± 75%).


Risques d’un apport trop élevé en sodium pour la santé publique

Un excès de sel est nocif pour la santé. Trop de sel peut être à l’origine d’une augmentation de la pression artérielle, ce qui constitue un facteur de risque pour les maladies cardiovasculaires. Trop de sel représente également un facteur de risque pour le cancer de l’estomac et l’ostéoporose. Au vu des données provenant des USA, il semble que même une réduction de 1 g de sel par jour pourrait entraîner un effet positif considérable pour la santé publique.


Fonction technologique du sel dans l’alimentation

Selon la denrée alimentaire, le sel (NaCl) est ajouté pour des raisons microbiologiques,
organoleptiques et/ou fonctionnelles.

  • Raisons microbiologiques :
    Le sel est utilisé depuis des siècles pour prolonger la durée de conservation des denrées, en particulier les produits à base de viande et les produits de la pêche.
  • Raisons organoleptiques :
    Le sel peut améliorer ou renforcer le goût en atténuant l’amertume ou apporter de meilleurs arômes.
  • Raisons fonctionnelles :
    Le sel peut être ajouté pour améliorer la texture, comme liant, pour contrôler la fermentation, pour développer la couleur, comme support et pour le goût.

Le message principal d’un point de vue technologique est le suivant: en cas de réduction et de remplacement du sel, la sécurité alimentaire (tant sur le plan chimique que microbiologique) doit rester prioritaire et ne peut s’accompagner d’une augmentation p. ex. de la teneur en graisse ou en sucre, ce qui serait contre-productif dans le cadre de la recherche d’une alimentation saine.


Méthodes de réduction du sel

Les méthodes visant à réduire la teneur en sel des denrées alimentaires consistent notamment en:

  • une réduction progressive de la teneur en sel dans les aliments;
  • l’utilisation de substituts du sel;
  • une interaction sur la perception gustative (p. ex. aromates, exhausteurs de goût, etc.);
  • le remplacement d’autres additifs alimentaires contenant du sodium.

Cependant, en raison du surdosage du sel dans de nombreux produits alimentaires et la grande variabilité de la teneur en sel au sein d’une même catégorie de produits, il semble dans un premier temps que la méthode la plus évidente soit la diminution simple et graduelle de la teneur en sel.


Recommandations concrètes

L’avis formule également un certain nombre de recommandations pour la politique, les secteurs concernés, la recherche et le consommateur.


Contrôle de la teneur en sel des denrées alimentaires

L’AFSCA effectue des contrôles sur la teneur en sel des différentes denrées alimentaires.



Notre mission est de veiller à la sécurité de la chaîne alimentaire et à la qualité de nos aliments, afin de protéger la santé des hommes, des animaux et des plantes.

Conditions d'utilisation & disclaimer   |   Copyright © 2002- FAVV-AFSCA. Tous droits réservés.   |   Extranet