Afficher cette page en : Français Néerlandais
 
  RECHERCHER
 

Recherche de A à Z

Point de contact
0800 13 550

Accueil Consommateurs > Nos aliments > Additifs > Les glycosides de stéviol

CONSOMMATEURS
Point de contact Rappels de produits Avertissements (allergènes) Communiqués de presse Nos aliments Vie pratique Que fait l'AFSCA pour les consommateurs ? Incidents de sécurité alimentaire Publications Vidéos A propos de l'AFSCA Utiles   - Offres d'emploi
  - Liens utiles
COMITES
Comité consultatif Comité d'audit Comité scientifique
PROFESSIONNELS
Les glycosides de stéviol, un édulcorant à base de stévia Version imprimable   |   Dernière mise à jour le 14.12.2015


SteviaLa stévia (Stevia rebaudiana) est une plante originaire d’Amérique du sud et centrale subtropicale et tropicale. La stévia est encore présente à l’état naturel sur le plateau frontalier entre le Brésil et le Paraguay. La plante y est utilisée depuis des siècles par les autochtones comme édulcorant pour le thé et les boissons médicinales et dans les extraits d’herbes.

Jusqu’à présent, l’utilisation d’édulcorants à base de stévia n’était pas permise dans l’Union européenne (sauf en France depuis 2009), parce que son innocuité n’était pas établie, selon l’EFSA, l’organe d’avis scientifique de la Commission européenne. Depuis début décembre 2011, l’édulcorant « glycoside de stéviol» est autorisé dans l’Union européenne.

Il ne s’agit encore, provisoirement, que des glucosides. La plante Stevia rebaudiana est actuellement considérée comme un nouvel aliment (novel food) non autorisé et ne peut donc être ajoutée dans les denrées alimentaires (que ce soit telle quelle ou sous forme de poudre de feuilles séchées).

Ces édulcorants sont extraits des feuilles de la plante. Leur pouvoir sucrant est 300 fois plus élevé que celui du sucre mais ils ne contiennent pas de calories, et sont donc parfaits pour les personnes qui ont une tendance à l’obésité. En tant que substitut du sucre, ils sont également excellents pour les diabétiques. Le nouvel édulcorant s’est vu attribuer le numéro E960.

SteviaComment pouvons-nous, en tant que consommateurs, savoir si un aliment contient des glycosides de stéviol ?
Les ingrédients doivent être indiqués sur l’étiquette de la façon suivante : «édulcorant : glycosides de stéviol» ou «édulcorant : E960».

Vu «l’allégation de santé» des glycosides de stéviol, les fabricants pourront également l’indiquer comme publicité sur l’emballage. Ceci est autorisé, bien sûr, mais d’après la loi, ces mentions ne peuvent pas induire en erreur.


Source : Bulletin AFSCA n°46, page 4


Notre mission est de veiller à la sécurité de la chaîne alimentaire et à la qualité de nos aliments, afin de protéger la santé des hommes, des animaux et des plantes.

Conditions d'utilisation & disclaimer   |   Copyright © 2002- FAVV-AFSCA. Tous droits réservés.   |   Extranet