Afficher cette page en : Français Néerlandais
 
  RECHERCHER
 

Recherche de A à Z

Point de contact
0800 13 550

Accueil Consommateurs > Nos aliments > Additifs > Les glycosides de stéviol, un édulcorant à base de stévia

CONSOMMATEURS
Point de contact Rappels de produits Avertissements (substances qui provoquent une allergie/intolérance) Avertissements de fraude Communiqués de presse Nos aliments Vie pratique Que fait l'AFSCA pour les consommateurs ? Incidents de sécurité alimentaire Publications Vidéos A propos de l'AFSCA Utiles   - Offres d'emploi
  - Liens utiles
COMITES
Comité consultatif Comité d'audit Comité scientifique
PROFESSIONNELS
Les glycosides de stéviol, un édulcorant à base de stévia Version imprimable   |   Dernière mise à jour le 30.07.2018


SteviaLa stévia (Stevia rebaudiana) ou herbe au miel est une plante originaire d'Amérique du sud et d’Amérique centrale subtropicale et tropicale. La stévia y pousse encore à l'état sauvage sur le haut plateau à la frontière entre le Brésil et le Paraguay. Depuis des siècles, la plante y est utilisée par les populations locales comme édulcorant dans le thé et les boissons médicinales ainsi que dans les extraits de plantes (tisanes).

Après une évaluation approfondie par l'EFSA (Autorité Européenne de Sécurité des Aliments), l’utilisation d’extraits de la plante stévia, appelés "glycosides de stéviol ", a été autorisée dans l'Union européenne en tant qu’édulcorant depuis décembre 2011. Cet édulcorant s’est vu attribué le numéro E960. Il est extrait des feuilles de la plante. Il a un pouvoir sucrant de 200 à 300 fois plus élevé que le sucre mais ne contient pas de calories.

Comment un consommateur peut-il savoir si un aliment contient des glycosides de stéviol ? Si il est présent dans un aliment, la législation impose de mentionner " édulcorant : glycosides de stéviol" ou "édulcorant : E960" dans la liste des ingrédients. Comme les glycosides de stéviol sont obtenus par un processus de purification complexe, cet édulcorant ne peut pas être présenté comme "naturel", mais seulement comme "d'origine naturelle".

SteviaDes allégations sont autorisées pour les produits contenant des glycosides de stéviol. Ainsi les allégations telles que « sans sucre » ou « faible teneur en sucre » sont permises, si le produit répond aux conditions spécifiques d’utilisation pour ces allégations. Par contre, l’allégation "sans sucres ajoutés" n'est pas autorisée car l’utilisation de cette allégation interdit tout ajout, dans un aliment, de sucres et/ou d’édulcorants qui contribuent au pouvoir sucrant. Les allégations ne peuvent évidemment pas induire en erreur.

Récemment, le statut nouvel aliment de la plante Stevia rebaudiana a été clarifié. La situation actuelle peut être résumée comme suit :

L'utilisation de Stevia rebaudiana Bertoni pour la préparation de thé et d'infusions d'herbes ou de fruits destinés à être consommés comme tels est autorisée.

L'utilisation dans d'autres applications n'est pas autorisée conformément à la législation sur les nouveaux aliments (Règlement (CE) 2015/2283), sauf si elle concerne un des domaines d'application suivants. Dans ces cas, la législation spécifique est d’application :
  • Edulcorants (glycosides de stéviol) -> dans ce cas, c’est la législation sur les additifs alimentaires (règlement (CE) n°1333/2008) qui est d’application, ou
  • Arômes -> dans ce cas, c'est la législation sur les arômes (règlement (CE) n°1334/2008) qui est d’application).

Les feuilles ne peuvent donc pas être ajoutées aux aliments (ni comme feuilles, ni sous forme de poudre de feuilles séchées) dans d’autres applications que le thé, les extraits d’herbes et de fruits, car, dans ce cas, elles sont considérées comme un nouvel aliment non autorisé.

Lors de la vente de la plante à des fins alimentaires, il doit donc être clairement indiqué sur l'étiquette pour quelle utilisation le produit est adapté : les feuilles conviennent à la préparation de thé et d’infusions d'herbes ou de fruits. . Les feuilles ne peuvent pas être consommées.


Notre mission est de veiller à la sécurité de la chaîne alimentaire et à la qualité de nos aliments, afin de protéger la santé des hommes, des animaux et des plantes.

Conditions d'utilisation & disclaimer   |   Copyright © 2002- FAVV-AFSCA. Tous droits réservés.   |   Extranet