Afficher cette page en :   Français   Néerlandais
 
  RECHERCHER

Recherche de A à Z
Plan du site
 
Professionnels > Denrées alimentaires > Contaminants > Métaux lourds
Professionnels A propos de l'AFSCA Organigramme Contact Agréments, autorisations et enregistrements Autocontrôle Check-lists "Inspections" Denrées alimentaires Exportation pays tiers Financement de l'AFSCA Importation pays tiers Laboratoires Législation Notification obligatoire Production animale / Santé animale Production végétale Vente à la ferme Vétérinaires indépendants Bio-ingénieurs, ingénieurs industriels, bacheliers et masters indépendants Publications Utiles Cellule de vulgarisation et d'accompagnement Comités Comité consultatif Comité d'audit Comité scientifique Consommateurs

 
 


Métaux lourds



Qu'entend-on par "métaux lourds" et comment se retrouvent-ils dans l'alimentation ?

  Les métaux lourds, tels que le mercure, le cadmium et le plomb, sont des éléments métalliques présentant un poids atomique élevé,. L’arsenic est souvent considéré comme un métal lourd bien que ce soit un métalloïde. Ces composés sont très toxiques, même à de faibles concentrations.
Les métaux lourds peuvent être naturellement présents dans l’environnement (éruption volcanique, érosion des roches) ou suite à l’activité humaine (fonderies, exploitation minière, production d’énergies fossiles, présence dans certains produits fabriqués par l’homme). Ils sont présents dans l’air, l’eau et le sol. Ils peuvent s’accumuler dans les plantes et être ingérés par les animaux. Les métaux lourds s'accumulent surtout dans le foie et dans les reins des animaux. La présence de teneurs élevées est plus fréquemment constatée chez les bovins et les équidés, que chez les porcins, étant donné que les bovins et les équidés pâturent et vivent plus longtemps. L’alimentation est la voie principale d’exposition aux métaux lourds pour l'être humain.

Haut de la page


Ces métaux lourds peuvent-ils être nocifs pour la santé ?

  Les métaux lourds peuvent effectivement être nocifs pour la santé, la toxicité dépendant de la dose ingérée par l'être humain. Les métaux lourds ont principalement des effets nocifs à long terme.
Le plomb peut occasionner une diminution du développement physique et des performances intellectuelles chez les enfants, et un accroissement de la tension artérielle et de la fréquence des maladies cardio-vasculaires chez les adultes.
Le méthylmercure peut entraîner des perturbations du développement normal du cerveau des enfants et, à doses plus élevées, des modifications neurologiques chez les adultes.
Le cadmium est surtout toxique pour les reins.
Des valeurs limites de toxicité ont été fixées au niveau européen et international pour l’arsenic, le cadmium, le mercure, le méthylmercure et le plomb.
L’autorité européenne de sécurité des aliments (EFSA) a remis des avis sur la toxicité de ces différents métaux lourds et l’exposition de la population européenne à ces métaux. Sur base de ces avis, des teneurs maximales dans les denrées alimentaires à ne pas dépasser ont été fixées au niveau européen (Règlement CE 1881/2006 de la Commission du 19 décembre 2006 portant fixation de teneurs maximales pour certains contaminants dans les denrées alimentaires). Ces mesures ont pour effet de protéger la santé du consommateur.
Notre mission est de veiller à la sécurité de la chaîne alimentaire et à la qualité de nos aliments, afin de protéger la santé des hommes, des animaux et des plantes.

Version imprimable   |   Dernière mise à jour le 04.03.2016   |   Haut de la page


Conditions d'utilisation & disclaimer   |   Copyright © 2002- FAVV-AFSCA. Tous droits réservés   |   Extranet