Afficher cette page en : Français Néerlandais
 
  RECHERCHER
 

Recherche de A à Z

Point de contact
0800 13 550

Accueil Consommateurs > Vie pratique > Autres > L'AFSCA soutient les personnes avec handicaps

CONSOMMATEURS
Point de contact Rappels de produits Avertissements (allergènes) Communiqués de presse Nos aliments Vie pratique Que fait l'AFSCA pour les consommateurs ? Incidents de sécurité alimentaire Publications Vidéos A propos de l'AFSCA Utiles   - Offres d'emploi
  - Liens utiles
COMITES
Comité consultatif Comité d'audit Comité scientifique
PROFESSIONNELS
L'AFSCA soutient les personnes avec handicaps Version imprimable   |   Dernière mise à jour le 18.01.2018


Vivre son quotidien avec un handicap n’est pas toujours évident, mais se voir refuser l’accès à certains établissements alimentaires, c’est tout simplement de trop.

Certains gérants d’établissements alimentaires refusent l’accès aux personnes handicapées accompagnées de chiens d’assistance sous prétexte que “l’AFSCA interdit les chiens à l’intérieur de leur établissement”. Ce refus résulte très probablement d’une méconnaissance de la législation en la matière.

Il existe en effet une législation relative à la discrimination des personnes présentant un handicap. Celle-ci précise explicitement qu’on ne peut pas interdire l’accès d’un maître avec son chien d’assistance dans un local accessible au public où des denrées alimentaires sont présentes.

Le chien d’assistance (même s’il est encore en formation) peut donc non seulement entrer avec son maître dans un restaurant, mais aussi dans une boulangerie, un supermarché, une friterie, une boucherie, etc. Il ne peut évidemment pas aller au-delà du comptoir et entrer dans l’atelier de fabrication. En Belgique, on compte environ 500 chiens d’assistances formés et 175 chiens en formation. Et chaque chien est éduqué pour accompagner une personne présentant un handicap spécifique.

Les chiens d’assistance (formés et en formation) se distinguent par leur harnais et/ou leur cape de couleur généralement bleue et jaune. Il existe toutefois dans le commerce des harnais pour les animaux de compagnie qui ressemblent fort aux harnais des chiens d’assistance et qui peuvent donc être une source de confusion. Sachez toutefois que le maître d’un chien d’assistance doit posséder une carte comportant sa photo et celle de son chien.

En septembre, l’AFSCA a participé au Sénat à un débat, en présence de 30 chiens d’assistance (et de leurs maîtres !), avec la BADF (Belgian Assistance Dog Federation - fédération belge regroupant les associations de chiens d’assistance) et des responsables politiques, mais aussi avec COMEOS (association professionnelle du commerce et des services) et UNIA (nouveau nom du Centre interfédéral pour l’égalité des chances). L’objectif de ce débat était de défendre la loi relative à l’égalité des chances qui permet l’accès des chiens d’assistance dans les espaces publics.

Et, en octobre, l’AFSCA a convié des représentants de la BADF ainsi que l’UNIA à une réunion dans le but de mettre en place des actions communes de communication et de sensibilisation.


Source : D’après un article du Bulletin AFSCA n°70, page 12.


Notre mission est de veiller à la sécurité de la chaîne alimentaire et à la qualité de nos aliments, afin de protéger la santé des hommes, des animaux et des plantes.

Conditions d'utilisation & disclaimer   |   Copyright © 2002- FAVV-AFSCA. Tous droits réservés.   |   Extranet