Afficher cette page en : Français Néerlandais
 
  RECHERCHER

Recherche de A à Z
 
Professionnels > Publications > Communiqués de presse & Communications > Lactalis
Professionnels A propos de l'AFSCA Organigramme Contact Agréments, autorisations et enregistrements Autocontrôle Check-lists "Inspections" Denrées alimentaires Exportation pays tiers Financement de l'AFSCA Importation pays tiers Laboratoires Législation Notification obligatoire Production animale / Santé animale Production végétale Vente à la ferme Vétérinaires indépendants Bio-ingénieurs, ingénieurs industriels, bacheliers et masters indépendants Publications Utiles Cellule de vulgarisation et d'accompagnement Comités Comité consultatif Comité d'audit Comité scientifique Consommateurs

 
 


Communiqué de presse


Lactalis : par mesure de précaution, le ministre de l’agriculture Denis Ducarme demande le retrait de nouveaux produits fabriqués dans l’usine de Craon (16/01/2018)

Aujourd’hui, malgré l’absence de RASFF mais en raison du retrait décidé en France et du manque d’informations précises sur la potentielle dangerosité des produits concernés, le ministre Ducarme a, par mesure de précaution, demandé le retrait en Belgique de l’ensemble des autres produits LACTALIS fabriqués dans l’usine de Craon.

En France, des traces de salmonelles ont été retrouvées dans un certain nombre de produits Lactalis fabriqués dans l’usine de Craon.

Fin 2017, 2 produits commercialisés en Belgique ayant un impact possible sur la santé et issus de l’usine de Craon avaient été retirés du marché en Belgique par l’Afsca.
Un RASFF de la France dans un second temps suivra.

Ce week-end, l’entreprise française Lactalis a décidé de procéder à un retrait de l’ensemble des produits provenant de l’usine contaminée et le ministre français de l’ économie a relayé cette information dans la presse.

Aujourd’hui, malgré l’absence de RASFF mais en raison du nouveau retrait décidé en France et du manque d’informations précises sur le potentiel risque pour la santé des nouveaux produits retirés sur le marché français, le ministre Ducarme a également, par mesure de précaution, demandé le retrait en Belgique de l’ensemble des autres produits fabriqués dans l’usine de Craon et distribués en Belgique.

Plusieurs contacts ont été, à l’initiative de la Belgique, pris avec la France et se poursuivent afin de pouvoir disposer d’informations complémentaires.
Fin 2017, le ministre Ducarme a par ailleurs interrogé l’institut scientifique de santé publique qui indique qu’il n’y a pas d’augmentation en 2017 des cas de salmonellose frappant en Belgique de jeunes enfants de 0 à 4 ans mais une diminution par rapport à l’année précédente.
Les consommateurs peuvent se rendre sur le site de l’Afsca afin de vérifier si le numéro du lot du produit en leur possession est concerné par cette décision.



      Personne de contact pour la presse :
      Jean-Sébastien Walhin
      jeansebastien.walhin@afsca.be
      Tél. : 0476 88 50 77


Notre mission est de veiller à la sécurité de la chaîne alimentaire et à la qualité de nos aliments, afin de protéger la santé des hommes, des animaux et des plantes.

Version imprimable   |   Dernière mise à jour le 17.01.2018   |   Haut de la page


Conditions d'utilisation & disclaimer   |   Copyright © 2002- FAVV-AFSCA. Tous droits réservés   |   Extranet