Afficher cette page en : Français Néerlandais
 
  RECHERCHER

Recherche de A à Z
 
Professionnels > Publications > Communiqués de presse & Communications > L’AFSCA travaillera à partir du 1er janvier...
Professionnels A propos de l'AFSCA Organigramme Contact Agréments, autorisations et enregistrements Autocontrôle Check-lists "Inspections" Denrées alimentaires Exportation pays tiers Financement de l'AFSCA Importation pays tiers Laboratoires Législation Notification obligatoire Production animale / Santé animale Production végétale Vente à la ferme Vétérinaires indépendants Bio-ingénieurs, ingénieurs industriels, bacheliers et masters indépendants Publications Utiles Cellule de vulgarisation et d'accompagnement Comités Comité consultatif Comité d'audit Comité scientifique Consommateurs

 
 


Communiqué de presse


L’AFSCA travaillera à partir du 1er janvier avec des services extérieurs de contrôle plus grands et plus efficients (19/12/2017)

Dans le but d’optimaliser l’efficience du travail, à partir du 1er janvier 2018 les services extérieurs de contrôle de l’AFSCA ne seront plus organisés selon les limites provinciales du pays. Les changements surviennent au Brabant flamand, au Brabant wallon, au Limbourg, en Flandre orientale, à Namur et au Luxembourg.

A partir du 1er janvier, on ne parlera plus des services extérieurs de contrôle de l’AFSCA organisés en Unités Provinciales de Contrôle (11 UPC) mais bien en Unités Locales de Contrôle (9 ULC). De cette manière, les services extérieurs de contrôle auront une taille similaire. Cela permettra d’optimiser la répartition des compétences techniques au sein de chaque ULC.

Concrètement, quels sont les changements apportés ? Pour le Hainaut, la province de Liège, d’Anvers, de Flandre occidentale et Bruxelles, il n’y a aucun changement. Les couvertures géographiques sont élargies en ce qui concerne les autres provinces :

  • La partie ouest de l’UPC du Brabant flamand est fusionnée avec l’UPC de Flandre orientale et formera alors à partir du 1er janvier une ULC centralisée sur le site de Gand.
  • La partie est de l’UPC du Brabant flamand est fusionnée avec l’UPC du Limbourg et formera une nouvelle ULC. Cette ULC travaillera à partir de 2 sites, Louvain et Hasselt.
  • L’UPC du Brabant wallon est fusionnée avec l’UPC de Namur. Cette nouvelle ULC sera centralisée à Bouge.
  • 4 communes du sud de la province de Namur (Beauraing, Gedinne, Bièvre et Vresse-sur-Semois) sont jointes à l’UPC du Luxembourg. On parlera dès lors de l’ULC Luxembourg Namur à partir du 1er janvier.


De par cette réorganisation, les adresses email génériques sont modifiées. Pour joindre par email les ULC, il faut utiliser les adresses email disponibles via le lien suivant :
www.afsca.be/ulc/reorganisation/_documents/2017-12-18_ULC-Donneesdecontact.pdf

Sous quelle ULC votre entreprise est-elle reprise? Vous pouvez identifier dans quelle Unité Locale de Contrôle votre entreprise tombe via la carte géographique disponible via le lien suivant :
www.afsca.be/ulc/reorganisation/_documents/2017-12-18_Cartes-Kaarten.pdf

Une Unité Locale de Contrôle est une entité responsable du contrôle des établissements alimentaires localisés dans la zone géographique couverte par ladite ULC. Elle sert également de point de contact pour ces entreprises et pour toute personne qui désire démarrer une activité dans le secteur alimentaire.



      Personne de contact pour la presse :
      Kathy Brison
      kathy.brison@afsca.be
      Tél. : 0479 96 01 53


Notre mission est de veiller à la sécurité de la chaîne alimentaire et à la qualité de nos aliments, afin de protéger la santé des hommes, des animaux et des plantes.

Version imprimable   |   Dernière mise à jour le 21.12.2017   |   Haut de la page


Conditions d'utilisation & disclaimer   |   Copyright © 2002- FAVV-AFSCA. Tous droits réservés   |   Extranet