Afficher cette page en : Français Néerlandais
 
  RECHERCHER

Recherche de A à Z
Plan du site
 
Professionnels > Publications > Communiqués de presse & Communications > Grippe aviaire : état des lieux
Professionnels A propos de l'AFSCA Organigramme Contact Agréments, autorisations et enregistrements Autocontrôle Check-lists "Inspections" Denrées alimentaires Exportation pays tiers Financement de l'AFSCA Importation pays tiers Laboratoires Législation Notification obligatoire Production animale / Santé animale Production végétale Vente à la ferme Vétérinaires indépendants Bio-ingénieurs, ingénieurs industriels, bacheliers et masters indépendants Publications Utiles Cellule de vulgarisation et d'accompagnement Comités Comité consultatif Comité d'audit Comité scientifique Consommateurs

 
 


Communiqué de presse


Grippe aviaire : état des lieux
2 nouvelles contaminations de volailles à Courcelles et Tournai
Levée de la zone tampon temporaire à Wellin
(23/06/2017)

Le virus hautement pathogène H5N8 de la grippe aviaire a à nouveau été constaté dans 2 élevages particuliers à Tournai et Courcelles. Depuis le 1er juin, le virus a été mis en évidence à 11 endroits en Belgique. L’AFSCA demande encore une fois à toute personne qui a récemment acheté des volailles sur un marché d’être vigilante.
La zone tampon temporaire de Wellin qui avait été mise en place il y a 3 semaines suite à la découverte du virus H5N8, est aujourd’hui levée. Les mesures spécifiques liées à cette zone n’y sont donc plus d’application.

Le Ministre de l’Agriculture Willy Borsus précise : « La situation est toujours préoccupante et la biosécurité reste primordiale afin d’éviter d’impacter les éleveurs professionnels. Je rappelle qu’il est, dans le contexte sanitaire actuel, IMPERATIF de faire appel à un vétérinaire si des volailles sont malades ou meurent subitement. »

Des zones tampons temporaires d’un rayon de 3 km ont été délimitées autour de ces 2 nouveaux cas à Tournai et Courcelles. Dans ces zones, les déplacements de volailles, autres oiseaux captifs et œufs à couver sont interdits. Tous les oiseaux captifs et les volailles doivent être nourris et abreuvés à l’intérieur. Les détenteurs d’oiseaux et de volailles de ces zones doivent envoyer à leur bourgmestre, endéans les 48 heures, un inventaire qui reprend, par espèce, le nombre d’animaux présents. Ces zones seront maintenues au moins 3 semaines.

L’AFSCA rappelle également à chaque détenteur d’être vigilant et de faire immédiatement appel à un vétérinaire si ses oiseaux montrent des symptômes de maladie.
Une mortalité anormale chez les oiseaux sauvages peut toujours être notifiée via le numéro d’appel gratuit 0800/99777.

Nous pouvons rassurer le consommateur : la viande et les œufs de volailles sont tout à fait sains et peuvent être consommés en toute sécurité.

L’ensemble des mesures est consultable sur le site internet de l’AFSCA :
- www.afsca.be/santeanimale/grippeaviaire/
- Pour les amateurs : www.favv.be/santeanimale/grippeaviaire/detenteursamateurs.asp




      Personne de contact pour la presse :
      Jean-Sébastien Walhin (AFSCA)
      jeansebastien.walhin@afsca.be
      Tél. : 0476 88 50 77

                     Pauline Bievez (Cabinet Ministre Borsus)
                     Tél. : 0477 38 45 01

Notre mission est de veiller à la sécurité de la chaîne alimentaire et à la qualité de nos aliments, afin de protéger la santé des hommes, des animaux et des plantes.

Version imprimable   |   Dernière mise à jour le 23.06.2017   |   Haut de la page


Conditions d'utilisation & disclaimer   |   Copyright © 2002- FAVV-AFSCA. Tous droits réservés   |   Extranet