Afficher cette page en : Français Néerlandais
 
  RECHERCHER

Recherche de A à Z
Plan du site
 
Professionnels > Publications > Communiqués de presse & Communications > XXX
Professionnels A propos de l'AFSCA Organigramme Contact Agréments, autorisations et enregistrements Autocontrôle Check-lists "Inspections" Denrées alimentaires Exportation pays tiers Financement de l'AFSCA Importation pays tiers Laboratoires Législation Notification obligatoire Production animale / Santé animale Production végétale Vente à la ferme Vétérinaires indépendants Bio-ingénieurs, ingénieurs industriels, bacheliers et masters indépendants Publications Utiles Cellule de vulgarisation et d'accompagnement Comités Comité consultatif Comité d'audit Comité scientifique Consommateurs

 
 


Communiqué de presse


Grippe aviaire dans un élevage de poules amateur en province de Luxembourg (01/06/2017)

Le virus hautement pathogène H5N8 de la grippe aviaire a à nouveau été constaté dans un élevage de poules amateur à Wellin (Province de Luxembourg). Une zone tampon temporaire a été délimitée dans une partie de la commune. Au sein de cette zone, les déplacements de volailles, autres oiseaux et œufs à couver sont interdits et chaque détenteur doit nourrir et abreuver ses volailles à l’intérieur. Il n’y a pas de mesures supplémentaires dans le reste du pays.
L’AFSCA demande à chaque détenteur d’oiseaux d’être vigilant et de faire appel à un vétérinaire si ses volatiles sont malades ou meurent soudainement.

Le Ministre de l’Agriculture, Willy Borsus: « Alors que la circulation du virus de la grippe aviaire est très faible en Europe actuellement, nous sommes cependant, à nouveau, confronté à un cas chez un détenteur hobbyiste. Le secteur professionnel n’est pas touché, mais nous devons rester très vigilants. La stricte application, dans la zone tampon, des mesures préconisées est capitale pour que ce cas reste isolé. A ce stade, l’analyse de risque menée par mes services n’impose pas de prendre des mesures plus larges à l’échelle du pays. » 

 

Quelles mesures sont prises suite à cette contamination ?

Etant donné que le virus a été constaté chez des volailles d’un éleveur amateur et que, malgré ce cas, le contexte actuel présente nettement moins de risque que ceux qui prévalaient lors des précédentes contaminations, l’AFSCA prend des mesures supplémentaires mais uniquement au niveau de la commune de Wellin, et plus spécifiquement dans les localités de Halma, Wellin et Chanly qui sont désignées comme zone tampon temporaire. Dans cette zone tampon, les déplacements de volailles, autres oiseaux captifs et œufs à couver sont interdits. Chaque détenteur d’oiseaux et de volailles de cette zone doit envoyer endéans les 48 heures au bourgmestre un inventaire qui reprend, par espèce, le nombre d’animaux présents. Tous les oiseaux captifs et les volailles doivent être nourris et abreuvés à l’intérieur. Cette zone sera maintenue au moins 3 semaines.

Aucune mesure supplémentaire n’est prise dans le reste du pays. Les mesures de prévention qui sont d’application toute l’année suffisent pour couvrir le risque, légèrement augmenté, mais n’atteignant pas celui qui avait conduit notamment aux mesures de confinement.
Ces mesures de prévention permanentes concernent entre autres des conditions pour les marchés publics et autres rassemblements d’oiseaux et de volailles et imposent aux détenteurs professionnels de toute la Belgique et aux amateurs dans des zones où les oiseaux sauvages sont nombreux de nourrir et abreuver leurs volailles à l’intérieur en tous temps. Ces zones sont consultables sur le site internet de l’Agence alimentaire (www.favv.be/santeanimale/grippeaviaire/zonesnaturelles/).

Quelle est la situation actuelle concernant la grippe aviaire ?

Le virus hautement pathogène H5N8 de la grippe aviaire a été introduit en octobre 2016 en Europe par des oiseaux sauvages venant d’Asie. Dans les mois suivants, le virus s’est répandu sur toute l’Europe où il a été détecté dans plus de 1.150 élevages commerciaux et amateurs et dans des parcs animaliers. Le virus a également tué des dizaines de milliers d’oiseaux sauvages. Depuis avril dernier, on n’a constaté que très peu de contaminations nouvelles mais le virus n’a jamais disparu complètement chez les oiseaux sauvages. Des oiseaux domestiques sont dès lors de temps en temps contaminés à partir du réservoir sauvage. Ainsi, ces dernières semaines, on a constaté des foyers sporadiques dans des élevages en Angleterre et en Italie, et chez des oiseaux sauvages aux Pays-Bas.

Notre pays a été touché en février et mars 2017 : une contamination chez un amateur de volailles d’ornement à Lebbeke et 4 cas de contaminations d’oiseaux sauvages, à Oud-Heverlee, Huldenberg, Dilsen-Stokkem et Ottignies, ont été constatés. Des mesures supplémentaires étaient d’application sur tout le territoire entre le 10 novembre 2016 et le 19 avril 2017 pour maitriser le risque important de la grippe aviaire.

Et concernant la consommation de viandes et d’œufs ?

Nous pouvons tout à fait rassurer le consommateur : la viande et les œufs de volailles sont tout à fait sains et peuvent être consommés en tout sécurité.


- Toutes les informations concernant la grippe aviaire : www.afsca.be/santeanimale/grippeaviaire/
- Pour les amateurs : www.afsca.be/santeanimale/grippeaviaire/detenteursamateurs.asp



      Personne de contact pour la presse :
      Jean-Sébastien Walhin
      jeansebastien.walhin@afsca.be
      Tél. : 0476 88 50 77

Notre mission est de veiller à la sécurité de la chaîne alimentaire et à la qualité de nos aliments, afin de protéger la santé des hommes, des animaux et des plantes.

Version imprimable   |   Dernière mise à jour le 01.06.2017   |   Haut de la page


Conditions d'utilisation & disclaimer   |   Copyright © 2002- FAVV-AFSCA. Tous droits réservés   |   Extranet