Afficher cette page en : Français Néerlandais
 
  RECHERCHER

Recherche de A à Z
Plan du site
 
Professionnels > Publications > Communiqués de presse & Communications > Mise au point sur les responsabilités et ...
Professionnels A propos de l'AFSCA Organigramme Contact Agréments, autorisations et enregistrements Autocontrôle Check-lists "Inspections" Denrées alimentaires Exportation pays tiers Financement de l'AFSCA Importation pays tiers Laboratoires Législation Notification obligatoire Production animale / Santé animale Production végétale Vente à la ferme Vétérinaires indépendants Bio-ingénieurs, ingénieurs industriels, bacheliers et masters indépendants Publications Utiles Cellule de vulgarisation et d'accompagnement Comités Comité consultatif Comité d'audit Comité scientifique Consommateurs

 
 


Communiqué de presse


Mise au point sur les responsabilités et compétences des autorités de contrôle dans les abattoirs en Belgique (27/03/2017)

Suite à la diffusion d’images liées aux activités de l’abattoir de Tielt, ainsi qu’aux informations erronées qui ont suivi de la FUGEA, l’Agence alimentaire tient à apporter des clarifications sur la répartition des compétences de contrôle au sein d’un abattoir.

La surveillance des activités dans les abattoirs est effectuée par des vétérinaires indépendants, appelés vétérinaires chargés de mission (CDM), dont la mission revêt un double aspect. D'une part, ils assurent la surveillance du respect du bien-être animal pour le compte des services en charge de cette matière en Flandre, en Wallonie et à Bruxelles, et ce depuis la régionalisation de la compétence du bien-être animal. D’autre part, ils réalisent, pour le compte de l’AFSCA, l'expertise des animaux abattus en vue d'en déclarer la viande propre à la consommation humaine.

Cela fait déjà plus de deux ans que l'Agence alimentaire n'est plus en charge du bien-être animal. Cela signifie également que les CDM actifs dans les abattoirs font directement rapport aux instances régionales, sans intervention de l'AFSCA, lorsqu'ils constatent des problèmes au niveau du bien-être animal. La prise de mesures correctives ou de sanctions en réponse aux infractions commises en matière de bien-être animal incombe pleinement aux Régions, placées sous la tutelle des Ministres régionaux. L’agence alimentaire, sous la tutelle du Ministre fédéral de l’Agriculture Willy Borsus, n’est donc nullement impliquée dans le contrôle et la prise de mesures suite à des situations d’infractions aux législations relatives au bien-être animal.

Dans un abattoir, la chaîne d'abattage est divisée en une zone "propre" et une zone "sale". Durant l'abattage des animaux, les CDM qui réalisent des missions pour le compte de l’AFSCA travaillent dans la zone propre de la chaîne d'abattage. Depuis cette zone, il n'y a pas de vue possible sur la partie sale de la chaîne, où a lieu la mise à mort proprement dite des animaux.



      Personne de contact pour la presse :
      Jean-Sébastien Walhin
      jeansebastien.walhin@afsca.be
      Tél. : 0476 88 50 77

Notre mission est de veiller à la sécurité de la chaîne alimentaire et à la qualité de nos aliments, afin de protéger la santé des hommes, des animaux et des plantes.

Version imprimable   |   Dernière mise à jour le 27.03.2017   |   Haut de la page


Conditions d'utilisation & disclaimer   |   Copyright © 2002- FAVV-AFSCA. Tous droits réservés   |   Extranet