Afficher cette page en : Français Néerlandais
 
  RECHERCHER

Recherche de A à Z
Plan du site
 
Professionnels > Publications > Communiqués de presse & Communications > Préserver l’efficacité des antibiotiques : nous pouvons tous y contribuer
Professionnels A propos de l'AFSCA Organigramme Contact Agréments, autorisations et enregistrements Autocontrôle Check-lists "Inspections" Denrées alimentaires Exportation pays tiers Financement de l'AFSCA Importation pays tiers Laboratoires Législation Notification obligatoire Production animale / Santé animale Production végétale Vente à la ferme Vétérinaires indépendants Bio-ingénieurs, ingénieurs industriels, bacheliers et masters indépendants Publications Utiles Cellule de vulgarisation et d'accompagnement Comités Comité consultatif Comité d'audit Comité scientifique Consommateurs

 
 


Communiqué de presse de l'OIE


Préserver l’efficacité des antibiotiques : nous pouvons tous y contribuer (13/11/2015)

Lundi 16 novembre 2015 marquera le lancement de la première Semaine mondiale pour un bon usage des antibiotiques. Pendant une semaine, priorité sera donnée à la sensibilisation aux bonnes pratiques d’utilisation des antibiotiques afin de réduire les risques d’apparition de bactéries leur étant résistantes et ainsi de préserver leur efficacité.
Garantir une utilisation responsable et prudente des antibiotiques chez l’homme comme chez les animaux est essentiel, non seulement pour la santé humaine, mais également pour la santé et le bien-être animal. À l’occasion de cette semaine dédiée, l’OIE met à disposition du public un portail internet dédié, ainsi que de nouveaux posters et infographie permettant aux décideurs politiques, vétérinaires, éleveurs et propriétaires d’animaux de mieux participer au combat contre la menace majeure de santé publique que constitue l’antibiorésistance.


Paris, 13 novembre 2015 – Les antibiotiques sont des médicaments essentiels pour contrôler les maladies d’origine bactérienne. Toutefois, leur mauvaise utilisation peut entraîner l’apparition de bactéries résistantes à leur action. Or, quelques heures suffisent à une bactérie pour traverser la planète, et quelques minutes de plus, pour former une colonie comptant plusieurs milliers de bactéries.
Sachant que 60% des agents pathogènes humains sont d’origine animale, les bactéries résistant aux effets des antibiotiques constituent une menace majeure pour la lutte contre les maladies animales comme humaines, et ce partout dans le monde.

Du 16 au 22 novembre 2015, la première Semaine mondiale pour un bon usage des antibiotiques visera à sensibiliser la communauté internationale sur les risques sanitaires liés à la résistance aux antibiotiques et à encourager l’application de bonnes pratiques par tous en la matière afin de limiter l’émergence et la dissémination de bactéries résistantes.

« Garantir une utilisation responsable et prudente des antibiotiques chez les animaux est essentiel afin de préserver leur efficacité, non seulement pour la santé et le bien-être animal, mais également pour la santé humaine. Il est pour cela nécessaire de mieux contrôler la production, l’enregistrement, l’importation, la distribution et l’usage des antibiotiques et d’encadrer leur utilisation chez les animaux grâce à une réglementation adéquate, des professionnels qualifiés et une profession vétérinaire bien structurée » rappelle le Dr Bernard Vallat, Directeur général de l’OIE.

L’OIE travaille activement depuis plus de dix ans à promouvoir l’utilisation appropriée des antibiotiques chez les animaux et a publié des normes intergouvernementales dans ce domaine, en lien avec son réseau d’experts internationaux. Ces normes, mises à jour en mai 2015, ont été adoptées par l’ensemble de ses 180 Pays membres qui se doivent donc de les mettre en œuvre sur leur territoire national. Elles ont également servi de base à la large contribution de l’OIE à l’élaboration du volet vétérinaire du Plan d’action mondial de l’Organisation mondiale de la santé (OMS) contre l’antibiorésistance.

Ainsi, l’OIE met dès aujourd’hui à disposition de tous, et plus particulièrement des acteurs de la santé et de la production animale de nombreux outils permettant de mieux communiquer sur les bonnes pratiques en matière d’utilisation des antibiotiques chez les animaux, via un nouveau portail web dédié à l’antibiorésistance. Ce dernier présente également les problématiques liées à l’antibiorésistance et décrit les activités de l’OIE et de ses partenaires dans ce domaine.

Dans la ligne de la collaboration fructueuse entre secteurs de la santé humaine et de la santé animale sur le sujet, certains posters disponibles sur le portail OIE ont été développés en commun avec l’OMS et l'Organisation des Nations unies pour l'alimentation et l'agriculture (FAO), dans le cadre de la campagne « Antibiotiques : à manipuler avec précaution » de l’OMS.

Une infographie détaille de plus les éléments essentiels nécessaires à un pays pour assurer une utilisation prudente et responsable des antibiotiques sur son territoire.
C’est en adoptant de bonnes pratiques d’utilisation des antibiotiques chez les animaux, notamment grâce à la mise en application des normes intergouvernementales de l’OIE, que nous pourrons, collectivement, continuer à conserver leur efficacité et protéger notre avenir.




Notre mission est de veiller à la sécurité de la chaîne alimentaire et à la qualité de nos aliments, afin de protéger la santé des hommes, des animaux et des plantes.

Version imprimable   |   Dernière mise à jour le 04.03.2016   |   Haut de la page


Conditions d'utilisation & disclaimer   |   Copyright © 2002- FAVV-AFSCA. Tous droits réservés   |   Extranet