Afficher cette page en : Français Néerlandais
 
  RECHERCHER

Recherche de A à Z
 
Professionnels > Publications > Communiqués de presse & Communications > La rage : une maladie mortelle ! Un danger...
Professionnels A propos de l'AFSCA Organigramme Contact Agréments, autorisations et enregistrements Autocontrôle Check-lists "Inspections" Denrées alimentaires Exportation pays tiers Financement de l'AFSCA Importation pays tiers Laboratoires Législation Notification obligatoire Production animale / Santé animale Production végétale Vente à la ferme Vétérinaires indépendants Bio-ingénieurs, ingénieurs industriels, bacheliers et masters indépendants Publications Utiles Cellule de vulgarisation et d'accompagnement Comités Comité consultatif Comité d'audit Comité scientifique Consommateurs

 
 


Communiqué de presse


La rage : une maladie mortelle ! Un danger permanent pour l'Europe. (01/06/2015)

Le 21 mai, un cas de rage a été notifié à Chambon-Feugerolles, en France (près de Saint-Etienne, dans la région de la Loire), chez un chiot de 7 mois.

La veille, le chiot avait mordu son propriétaire et le chien d’un voisin. L’Institut Pasteur a confirmé que le chiot était atteint de rage. Il est originaire de Hongrie et a été introduit illégalement en France en décembre 2014. Le typage du virus a pu montrer que le chien avait été contaminé lors d’un voyage en Algérie, fin avril 2015.

Etant donné qu’il s’agit d’un problème récurrent rencontré avec les animaux de compagnie ramenés de pays de et en dehors de l’Union européenne lorsque ces animaux ne sont pas en règle en matière de rage, l’AFSCA souhaite à nouveau attirer l’attention des citoyens sur les dangers liés à cette maladie.

La rage est une zoonose (c’est-à-dire une maladie contagieuse qui peut être transmise de l’animal à l’homme et inversement) encore présente à grande échelle en Europe de l’Est, en Turquie et en Afrique du Nord. Selon les chiffres de l’Organisation mondiale de la Santé (OMS), plus de 55.000 personnes décèdent chaque année de cette maladie.

La rage est causée par un virus excrété par la salive. Dès l’apparition de symptômes, la rage a toujours une issue mortelle, aussi bien chez l’homme que chez l’animal ! Un être humain peut être contaminé par morsure, mais également s’il est griffé, léché ou entre en contact avec la plaie d’un animal infecté. L’animal infecté ne présente pas toujours des symptômes détectables : cela peut prendre jusqu’à 6 mois avant que les premiers symptômes ne soient observables. En outre, les animaux peuvent déjà être contagieux avant même de présenter le moindre symptôme.

Ne ramenez jamais d’animaux de pays à risque, aussi bonnes soient vos intentions !

Depuis le 29 décembre 2014, une nouvelle réglementation européenne est entrée en vigueur. Elle concerne les voyages avec des animaux de compagnie (chiens, chats et furets) et doit être appliquée par tous les Etats membres. Cette harmonisation vise une approche communautaire de la lutte contre la rage en Europe.

Ce renforcement des mesures témoigne de la grande préoccupation et de l'importance qu'attache l'Europe à la lutte contre la rage.

Les exigences si vous voyagez avec votre animal de compagnie en Europe :

  • un passeport européen,
  • l'identification par une puce électronique (chip),
  • une vaccination correcte contre la rage, c’est-à-dire :
    pas de vaccination avant l'âge de 12 semaines,
    attendre au moins 21 jours après la vaccination avant de voyager en Europe avec votre animal de compagnie, et donc pas avant l'âge de 15 semaines.


Les exigences en cas d'importation en provenance de pays hors UE :

  • identification au moyen d'une puce électronique (chip),
  • vaccination contre la rage,
  • possession des documents sanitaires nécessaires (en fonction du pays de provenance),
  • généralement aussi un test sanguin 30 jours après la vaccination + un délai d'attente de 3 mois (en fonction du pays de provenance).


Il n'existe aucun test permettant de détecter la rage chez les animaux vivants. Un diagnostic sûr ne peut être obtenu qu'après l'autopsie de l'animal. C’est la raison pour laquelle, après une sérieuse analyse de risque, une euthanasie s’avère parfois nécessaire, comme cela a déjà dû être le cas à plusieurs reprises.

Pour ces raisons :

  • évitez tout contact avec des animaux de compagnie et des animaux sauvages dans les pays où la rage sévit encore ;
  • n’emmenez pas d'animaux de pays en dehors de l’UE, à moins qu'ils ne satisfassent à toutes les conditions d'importation ;
  • n’emmenez d’animaux provenant d'un autre pays européen que s’ils sont vaccinés et identifiés et si vous en connaissez les antécédents ;
  • songez que la rage peut être présente à l'état latent durant 6 mois chez un animal infecté avant de devenir visible. Pendant tout ce temps, l'animal semble être en bonne santé, tout en étant une bombe à retardement en raison de sa contagiosité !

Respectez scrupuleusement ces règles pour évitez de mettre en danger votre vie, celle de vos enfants, de vos concitoyens et des autres animaux de compagnie !


Vous trouverez de plus amples informations sur :
www.afsca.be -> page d’accueil -> voyager avec des animaux de compagnie
Coordonnées des UPC : www.afsca.be -> contact -> Unités provinciales de contrôle (UPC)

Ainsi que sur le site internet du Service public fédéral Santé publique :
http://www.health.belgium.be -> animaux et végétaux -> voyager avec des animaux domestiques

http://agriculture.gouv.fr/Rage-situation-en-France/


Pour rappel !

En Belgique, la vaccination des chiens contre la rage est toujours OBLIGATOIRE au sud du sillon Sambre et Meuse et dans tous les campings belges.

Si vous vous rendez en voyage avec votre animal de compagnie (chien, chat, furet) pensez à prendre contact à temps avec votre vétérinaire et avec l’Unité provinciale de Contrôle de l’AFSCA dont vous dépendez. Vous éviterez ainsi de mauvaises surprises !



      Personne de contact pour la presse :
      Yasmine Ghafir
      yasmine.ghafir@afsca.be
      Tél. : 0474 99 93 91


Notre mission est de veiller à la sécurité de la chaîne alimentaire et à la qualité de nos aliments, afin de protéger la santé des hommes, des animaux et des plantes.

Version imprimable   |   Dernière mise à jour le 04.03.2016   |   Haut de la page


Conditions d'utilisation & disclaimer   |   Copyright © 2002- FAVV-AFSCA. Tous droits réservés   |   Extranet