Affichez cette page en : Français Néerlandais
 
  RECHERCHER

Recherche de A à Z
 
Accueil > Publications > Communiqués de presse > Contrôle renforcé de la viande de cheval
Professionnels A propos de l'AFSCA Organigramme Contact Agréments, autorisations et enregistrements Autocontrôle Check-lists "Inspections" Denrées alimentaires Exportation pays tiers Financement de l'AFSCA Importation pays tiers Laboratoires Législation Notification obligatoire Production animale / Santé animale Production végétale Vente à la ferme Vétérinaires indépendants Bio-ingénieurs, ingénieurs industriels, bacheliers et masters indépendants Publications Utiles Cellule de vulgarisation et d'accompagnement Comités Comité consultatif Comité d'audit Comité scientifique Consommateurs

 
 


Communiqué de presse


Contrôle renforcé de la viande de cheval :
- SPF Economie : Pas de viande de cheval détectée suite aux tests ADN

- AFSCA : 100% des échantillons conformes
(16/04/2013)


Pas de viande de cheval détectée dans les 106 échantillons prélevés par le Service public fédéral Economie et aucune trace de phénylbutazone détectée dans les 106 échantillons prélevés par l’AFSCA dans le cadre du contrôle renforcé de la viande de cheval.

Suite au scandale mis à jour dans certains pays voisins, la Commission européenne a recommandé aux Etats membres d’appliquer un plan de contrôle coordonné et renforcé pour détecter des pratiques frauduleuses.

Au cours du mois de mars 2013, le Service public fédéral Economie a prélevé 106 échantillons (76 préemballés et 30 non préemballés) de viande de bœuf pouvant éventuellement contenir de la viande de cheval.

Ces échantillons proviennent du commerce de gros ainsi que du commerce de détail (supermarchés, petits magasins).

Selon les résultats de l’analyse, aucun des échantillons ne contenaient de viande de cheval.

L’AFSCA, compétente pour le volet santé publique, a prélevé 106 échantillons de viande de cheval afin de détecter la présence d’une douzaine d’anti-inflammatoires tel que le phénylbutazone. Tous les échantillons étaient conformes.

Bien que la Commission européenne recommande un prélèvement tous les 150 chevaux, l’AFSCA a décidé de prendre un échantillon tous les 10 animaux abattus en Belgique, soit 78 échantillons. Les 28 échantillons restants concernent des importations de viande de cheval via le port d’Anvers en provenance de pays tiers comme le Mexique (50% des importations en 2012), le Canada (35%), l’Argentine (8%) ou le Brésil (7%).

Par ailleurs, 25 autres échantillons ont été prélevés, depuis janvier 2013, dans le cadre du monitoring général. Ces échantillons étaient également conformes.

Ces résultats confirment ceux des années précédentes puisque depuis 2009 tous les échantillons de viande de cheval sont conformes pour le phenylbutazone.

 

Personnes de contact pour la presse :
Jean-Paul Denuit
jean-paul.denuit@afsca.be
Tél. : 0477 83 00 57

SPF Economie 
Pauline Bievez
Tél.: 0477/38.45.01


Notre mission est de veiller à la sécurité de la chaîne alimentaire et à la qualité de nos aliments, afin de protéger la santé des hommes, des animaux et des plantes.

Version imprimable   |   Dernière mise à jour le 04.03.2016   |   Haut de la page


Conditions d'utilisation & disclaimer   |   Copyright © 2002- FAVV-AFSCA. Tous droits réservés   |   Extranet