Afficher cette page en :   Français   Néerlandais   Allemand   Anglais

 
  RECHERCHER

Recherche de A à Z
Plan du site
 
Accueil > Comité scientifique > Le baromètre de la sécurité de la chaîne alimentaire > Santé animale
Professionnels A propos de l'AFSCA Organigramme Contact Agréments, autorisations et enregistrements Autocontrôle Check-lists "Inspections" Denrées alimentaires Exportation pays tiers Financement de l'AFSCA Importation pays tiers Laboratoires Législation Notification obligatoire Production animale / Santé animale Production végétale Vente à la ferme Vétérinaires indépendants Bio-ingénieurs, ingénieurs industriels, bacheliers et masters indépendants Publications Utiles Cellule de vulgarisation et d'accompagnement Comités Comité consultatif Comité d'audit Comité scientifique Consommateurs

 
 


Le baromètre de la santé animale



 
 
Mesure de la santé animale
Résultats
F.A.Q.




Mesure de la santé animale

  Le baromètre de la santé animale est l’un des trois baromètres de la sécurité de la chaîne alimentaire qui ont été développés par le Comité scientifique de l’AFSCA. Le baromètre de la santé animale est un instrument qui permet de mesurer de manière objective l’évolution de la santé animale globale à travers les années et de mener une communication aisée à ce sujet. L’avis 09-2011 du Comité scientifique relatif au développement d’un baromètre de la santé animale en constitue la base.

Le baromètre de la santé animale se compose d’un éventail de 13 indicateurs mesurables, soigneusement sélectionnés (indicateurs de la santé animale ou ISA), qui ensemble donnent un aperçu de l’état de la santé animale globale. Ces indicateurs incluent tous les maillons de la chaîne de production animale, depuis les fournisseurs jusqu’aux abattoirs et minques, et ce tant pour la production belge que pour l’importation. Les différents indicateurs englobent aussi bien les contrôles de produits (analyses) et d’organes que les contrôles de processus (inspections et audits). De même, l’approche préventive (autocontrôle, notification obligatoire, traçabilité) et les chiffres annuels de mortalité chez certaines espèces animales sont pris en considération dans le baromètre. La majorité de ces indicateurs sont mesurés dans le programme de contrôle de l’AFSCA, ce qui permet d’assurer un suivi annuel aisé. Un élément caractéristique du baromètre de la santé animale (en comparaison avec le baromètre de la sécurité alimentaire et le baromètre de la santé végétale) est que certaines données proviennent de sources extérieures à l’AFSCA. C’est notamment le cas de l’indicateur ISA7 (nombre de cellules somatiques dans le lait), dont les données proviennent du Comité du Lait pour la Wallonie et du Melkcontrolecentrum pour la Flandre, et des indicateurs ISA10 (mortalité chez les petits ruminants) et ISA11 (mortalité chez les porcs de boucherie), dont les données de mortalité ont été communiquées par Rendac.

L’impact de ces 13 indicateurs sur la santé animale étant variable, leur importance relative a été pondérée par les différents stakeholders de la chaîne alimentaire, à savoir les gestionnaires de risques, le Comité consultatif (incluant des représentants d’autres autorités et des différentes organisations sectorielles et associations de consommateurs) et le Comité scientifique de l’AFSCA. Par exemple, les indicateurs portant sur l’obligation de notifier les maladies animales à déclaration obligatoire et sur les inspections de l’infrastructure, de l’installation et de l'hygiène se sont vu attribuer des facteurs de pondération relativement élevés. Les indicateurs relatifs à la mortalité chez les porcs de boucherie, les petits ruminants et les veaux de boucherie et aux observations faites à l’abattoir se caractérisent par un faible facteur de pondération.

Un relevé des différents indicateurs et de leurs facteurs de pondération est repris dans le tableau “Aperçu des indicateurs de la santé animale (ISA)”. De plus amples informations sur les indicateurs sont disponibles dans les fiches techniques de l’annexe 1 de l'avis 09-2011 du Comité scientifique.

Sur base des résultats des indicateurs de la santé animale et de la pondération de l’importance relative de ces indicateurs, un baromètre de la santé animale peut donc être mis en place. Ce baromètre mesure, sur base annuelle, l’état de santé global des animaux de production en Belgique, et ce par rapport à une année antérieure. Le résultat du baromètre est exprimé sous la forme d’une comparaison par rapport à une année antérieure, la santé animale pouvant difficilement être exprimée en chiffres absolus. En effet, la santé animale dépend notamment des normes, des limites d’action ou des mesures qui sont appliquées par la politique, celles-ci étant également susceptibles d’évoluer.

Aperçu des indicateurs de la santé animale (ISA) :

Ref. Type d'indicateur Facteur de pondération
ISA1: Obligation de signaler les maladies animales à déclaration obligatoire. 1,87
ISA2: Autocontrôle au niveau de la production primaire animale. 1,11
ISA3: Inspections infrastructure, installation et hygiène. 1,57
ISA4: Inspections traçabilité. 1,19
ISA5: Inspections bien-être des animaux. 0,61
ISA6: Notification des avortements chez les bovins. 1,22
ISA7: Nombre de cellules (nombre de cellules somatiques dans le lait). 0,80
ISA8: Lésions hépatiques chez les porcs. 0,42
ISA9: Résistance aux antibiotiques chez les germes indicateurs E. Coli. 1,49
ISA10: Mortalité chez les porcs de boucherie. 0,84
ISA11: Mortalité chez les petits ruminants. 0,54
ISA12: Carcasses de volailles déclarées non conformes. 0,65
ISA13: Mortalité chez les veaux de boucherie. 0,69
Notre mission est de veiller à la sécurité de la chaîne alimentaire et à la qualité de nos aliments, afin de protéger la santé des hommes, des animaux et des plantes.

Version imprimable   |   Dernière mise à jour le 08.03.2016   |   Haut de la page


Conditions d'utilisation & disclaimer   |   Copyright © 2002- FAVV-AFSCA. Tous droits réservés   |   Extranet